Historique

 

Société des Sourds de Genève

 

Il y avait un "groupe des sourds silencieux du sport" appelé "SPORTING CLUB DES SOURDS" dont les uns des membres s'appelant Paul MOLLARD (président) Charles-Jean ZAHLER (secrétaire), Emile CANDOFLI, Jeanne KUNKLER, est fondé en 1930 La raison est que les sourds pratiquaient du football et du saut. Grâce de l'aide de l'AMICALE GENEVOISE DES SOURDS ( avec Mme Yvonne CUENOD, on croit ) qui leur fournissait des habits de sport et les avait beaucoup aidé. Les sourds sportifs n'avaient pas assez d'argent de poche à cette époque, ils faisaient souvent des courses de montagne et sortaient ensemble tous les dimanches, faute de télévision et de voiture!

Ils se réunissaient dans le local de la Grande-Rue prêtée par l'AMICALE 

Au début de la 2ème Guerre mondiale, les sourds se réunissaient dans le local de l'AMICALE avec des lampes de poche car il n'y avait pas de lumière pour la nuit. 

À cause de la rationalisation des nourritures et des transports, les sourds et l'AMICALE ne pouvaient pas continuer et laissaient tomber... 

Le très cher "SPORTING-CLUB DES SOURDS DE GENEVE" fut dissous en 1945 par suite des difficultés et, aussi parce que la plupart des membres étaient trop âgés pour faire du sport, ont fondé les familles et il manquait des jeunes.

Le fonds est gardé par l'AMICALE.

 

Après cette Guerre, les sourds se rencontraient souvent au Café du Mollard, mais en 1947, le bon nombre des sourds membres de l'AMICALE GENEVOISE DES SOURDS (officiellement reconnu avec ses statuts) connaissait des problèmes de communication entre sourds et malentendants, les bruits émis par des sourds dérangeaient beaucoup les malentendants de l'AMICALE.

 

Alors en 1948, le groupe des sourds, s'appelant "CERCLE DES SILENCIEUX DE GENEVE", a été fondé selon le souhait de l'AMICALE en raison des différents types de surdité: les sourds profonds de naissance ou devenus sourds en bas âge d'une part et sourds dont la surdité est récente ou en raison d'âge d'autre part.

Le premier comité était: Paul MOLLARD, président

 

Charles-Jean ZAHLER, vice-président

Estelle CANDOLFI – HELFER, secrétaire

Pierre GIROUD, trésorier

Martial WENGER, membre adjoint

Georges BAECHLER et Emile CANDOLFI, vérificateurs des comptes.

 

La première cotisation du membre du CERCLE en 1948 était 1 franc et 50 centimes! L'AMICALE donne toujours, après des demandes répétées, des subsides pour les courses annuelles et les banquets annuels de l'Escalade, sans oublier des biscuits.

 

La première course annuelle du 13 juin 1948 fut lieu à la Dôle, après le voyage jusqu'à Saint-Cergues en train. Il faisait le temps favorable. Les parents portent leurs petits sur leurs épaules, ils mangeaient au restaurant! .

 

Tant en restant automne, le CERCLE DES SILENCIEUX DE GENEVE qui a été rechangé en 1965 de nom "CERCLE DES SOURDS DE GENEVE" reste une section de l'AMICALE. Celle-ci est la plus importante des sociétés des sourds de Genève après l'AMICALE.

 

Avec le regretté président fondateur Paul MOLLARD, l'ancien secrétaire fondateur Charles Jean ZAHLER, l'ancien trésorier fondateur Pierre GIROUD et les premiers membres fondateurs dont Emile et Estelle CANDOLFI, Lucienne ZAHLER, Pierre et Georgette LOVERA, Jeanne KUNKLER, le CERCLE a eu longtemps les locaux à La Grand-Rue, puis à la rue Saint-Légier, puis en 1977, à la paroisse de la rue de Carouge. Les frais de location étaient à la charge de l'AMICALE. Les membres du comité devaient demander chaque mois à l'AMICALE les biscuits et parfois le subside pour la course annuelle et le banquet!

 

Les activités du CERCLE étaient: réunions mensuelles ( premier samedi de chaque mois sauf juillet et août ) avec le thé et biscuits offerts par l'AMICALE. Parfois les films prêtés par l'AMICALE qui les montrait à ses membres le vendredi soir.

 

Les membres du CERCLE qui étaient nombreux ( participation moyenne est de 80 membres ) et solidaires, s'adonnaient aux jeux de cartes et aux discussions familiales, ils participaient parfois aux courses annuelles, ils s'amusaient fort bien aux banquets annuels. Ils faisaient aussi des pièces théâtrales avec de magnifiques costumes et des idées de Jeanne KUNKLER car elle lisait beaucoup d'œuvres théâtrales, poètes mimes etc.

 

En raison de la vieille mentalité, le CERCLE restait un club un peu renfermé... car il participait très rarement aux manifestations extérieures faute d'argent! Le CERCLE est membre de la FSS en 1956 et participe occasionnellement aux assemblées de la FSS.

 

Sous la présidence de Raymond MOLLARD, celui-ci a crée les JEUX SANS FRONTIERES qui ont beaucoup plu aux membres. Il organisait un rallye qui fut abandonné faute de participants

 

Mais Il existait du fonds de l'ancien "SPORTING CLUB DES SOURDS" ( 1930-1945 ) qui avait été confié à l'AMICALE était restitué au CLUB DES QUILLES SOURDS DE GENEVE, fondé en 1965 avec les 3 fondateurs Michel VEUTHEY, Raymond MOLLARD et Valentin TINGUELY. Il faut d'abord être membre du CERCLE DES SOURDS pour pouvoir devenir membre au CLUB DES QUILLES DES SOURDS jusqu'à l'établissement des statuts du club.

 

En septembre 1978,grâce de l'aide de Didier JELMINI, secrétaire pour des démarches ( qui ont failli la rupture avec l'AMICALE ) avec la Ville de GENEVE, le CERCLE se réunit à la rue des Minoteries dans une des vastes et modernes salles mises gratuitement, ( mais payantes à quelques années plus tard ), à sa disposition par le service social de la Ville de GENEVE.

 

L'AMICALE qui refuse tout commentaire mais continue à verser des subsides y compris les subsides pour biscuits, malgré tout, au CERCLE. 

Didier JELMINI participait souvent à titre du sage observateur pendant plus de 10 ans aux réunions de l'AMICALE dont les discussions n'avaient aucun ressort pour le CERCLE sauf les demandes de subsides seulement! .L'AMICALE considère Didier JELMINI comme son "bon ange qui parle très bien!"

 

Dans la salle des Minoteries, le CERCLE offre à ses membres le moyen de se retrouver, grâce aux entraides du comité de Pino PAOLILLO, pour des soirées récréatives telles que bavardages, jeux divers, concours divers et traditionnelles telles que fête des Rois, fête des Mères, Noël des enfants, banquet de l'Escalade avec costumes, Chalande, sans oublier sa course annuelle.

 

Les membres participent de moins en moins aux réunions à cause de nombreuses activités des sourds ailleurs et aussi de l'évolution des temps modernes.

 

Les précédents présidents du CERCLE DES SOURDS sont: Paul MOLLARD (1948 - 1959); Charles-Jean ZAHLER (1960); Michel VEUTHEY (1961 - 1968); Daniel FORTIS (1969 - 1970); Raymond MOLLARD (1971 - 1976); Pino PAOLILLO (1977 - 1980) et le dernier président avant la fusion est Didier JELMINI (1980 - 1987 = dissolution du CERCLE).

 

Le CERCLE a 8 membres d'honneur: Paul MOLLARD (fondateur et 9 ans de présidence); Charles-Jean ZAHLER (30 ans de secrétariat); Pierre GIROUD (16 ans de trésorerie); Michel VEUTHEY (comité et 8 ans de présidence); Irma VEUTHEY (14 ans de trésorerie); Raymond MOLLARD (comité et 6 ans de présidence); Didier JELMINI (4 ans de secrétariat et 8 ans de présidence) et Lucienne ZAHLER (service dévoué de 1948 à 1986)

 

Nous n'oublions pas Charles-Jean ZAHLER qui s'occupa du poste de secrétaire, pas seulement aux comités du CERCLE depuis la fondation du CERCLE, aux anciens comités des sourds en 1930-1945 et en 1948-1977.

 

En 1956, le président du CERCLE Paul MOLLARD entretenait la relation amicale avec l'ETOILE SPORTIVE DES SOURDS DE LAUSANNE, celle-ci lui demandait pourquoi les sourds genevois ne font pas de sport, alors 12 membres sportifs du CERCLE commençaient à faire la gymnastique qui fut dissous une année plus tard faute d'argent, du professeur et surtout de la lâcheté du président du CERCLE. Alors ils faisaient du ping-pong avec les joueurs sourds de Lausanne et d'Annemasse (France), ce sport n'avait duré hélas que deux ans! Les sports existaient déjà en Suisse depuis longtemps. 

En 1970, Gérard MUGNIER, Jean-Louis COURLET et Max BUET commençaient l'entraînement du football avec des entendants, petit à petit, ils joignaient Joseph PIOTTON, Georges PIOTTON et les autres joueurs sourds et malentendants pour l'entraînement

 

En 1972, afin d'éviter de payer des 2 cotisations, les sportifs sourds avaient une idée de proposer à plusieurs reprises au CERCLE DES SOURDS de faire le sport des jeunes et les loisirs de tous les sourds ensemble, mais en raison de l'isolement du CERCLE DES SOURDS ( les sourds de Genève recevaient rarement des informations sportives des sourds de la Suisse ) le CERCLE a répondu que les jeunes font des sports à part et aient eux-même des responsabilités et c'est pourquoi les déçus sportifs ont décidé de fonder leur propre CLUB SPORTIF DES SOURDS DE GENEVE

 

En 1973, le CLUB SPORTIF DES SOURDS DE GENEVE est fondé avec les fondateurs: Joseph PIOTTON, Robert NICOUD et Gérard MUGNIER avec des autres sourds dont le doyen du CERCLE Emile CANDOLFI, ils étaient environ de 40 alors au fur et à mesure des années le nombre des membres augmente.

Leur but est de pourmouvoir les sports et de lier l'amitié entre ses membres.

 

A cette époque et grâce du professeur entendant bénévole, la gymnastique était un sport-roi, tout le monde "jeune" et "moins jeune" était présent avec l'ambiance super! On faisait des sports de plaisir et en familles.

 

Les réunions des sportifs sourds se faisaient les jeudis au Centre de Rencontres à la rue de Vidolet, aimablement prêté par le regretté pasteur Denis MERMOD et parfois à la salle de rue de Saint-Légier, prêtée par le CERCLE DES SOURDS.

Le football prenait une place importante mais en 1973,à peine après la fondation du CLUB, le premier tournoi amical de football à Genève avec le groupe des sourds du Valais était apprécié en battant les Valaisans par 10-0!.

Monique GUENIN est responsable du ski en famille pour l'hiver qui connut le succès.

Ils participaient au premier rallye grâce à l'organisation de Robert NICOUD.

Le cross et le football féminin de courte durée en plus enrichissaient les activités du CLUB, puis la naissance du volley-ball féminin également avec le championnat genevois (première à GENEVE et n'était pas encore connu en SUISSE!). 

Après le succès de la participation des joueurs suisses du tennis, le tennis a fait son premier championnat genevois en 1984.

Un mot sur le football, ce CLUB a remporté de nombreux tournois et une finale de la COUPE SUISSE gagnée pour la première fois par une équipe suisse romande en 1979-1980 grâce aux entraîneurs dont Jacques DOURNOW (malentendant) et Jean COVILLOT (entendant).Il y avait une forte solidarité entre membres et ils se débrouillaient très bien à faire des déplacements ensemble pour des tournois avec leurs petits budgets.

 

Les premiers sports sont: la gymnastique, le football et le cross-country (le plus souvent individuel)

Monique GUENIN a créé le ski qui est suspendu à quelques années plus tard.

Gilles EPHRATI a créé le tennis.

Les filles ont créé le football féminin, malgré le succès, qui ne dure pas longtemps.

Nathalie AUGER-MICOU a créé le volley-ball féminin qui est malheureusement suspendu après de bonnes années de participation.

Pierre AUGER-MICOU a aussi créé le volley-ball masculin de courte durée.

Il y avait des championnats suisses, romands, amicaux de tous ces sports que les membres de la CSSG participaient avec joie.

L'organisation de ces championnats se fait selon l'entente et l'arrangement entre les sociétés sportives des sourds, membres de la FEDERATION SPORTIVE DES SOURDS SUISSES.

 

Le CLUB et le CERCLE ont des bonnes relations "diplomatiques".

 

Les précédents présidents sont: Joseph PIOTTON (1973-1981) ; Serge AUBONNEY; Serge MEIER; Françoise PIOTTON, Pascal OGUEY et Annie MUGNIER par intérim ( 1986 1987 = dissolution du CLUB). 

Le CLUB a 3 membres d'honneur: Joseph PIOTTON, Gérard MUGNIER et Robert NICOUD.

Citons que Françoise PIOTTON qui fut la première femme à être présidente du CLUB et a réuni tous les efforts pour la fusion des 2 sociétés.

 

En 1985, le président Didier JELMINI du CERCLE a reçu avec joie la lettre officielle du CLUB SPORTIF DES SOURDS DE GENEVE concernant la demande de la fusion des 2 sociétés.

Après plusieurs réunions de "pourparlers" entre le CERCLE et le CLUB pour la préparation de la fusion des 2 sociétés ( qui a provoqué l'opposition de quelques sourds), Pascal OGUEY, Pascal MEGEVAVD, Joseph PIOTTON et Didier JELMINI se sont réunis spécialement pour la préparation des statuts et le débat avec l'AMICALE pour l'indépendance.

 

L'assemblée extraordinaire du 3 mai 1986 qui était composé de 66 membres dont un grand nombre d'opposants présents des 2 sociétés a accepté, à la grande surprise, avec 3 voix d'opposition, la fusion qui donne le nom de la nouvelle société (nom choisi par Didier JELMINI et accepté) : LOISIRS ET SPORTS DES SOURDS DE GENEVE. 

Après la rupture accordée de l'AMICALE, celle-ci a restitué le fonds ( CHF 13'000 environ) laissé par le regretté pasteur Denis MERMOD à la LSSG mais ne lui alloue plus de subsides. Vive l'autonomie de la LSSG. Celle démarre le début de 1987 avec le président Didier JELMINI pour 2 années, puis les présidents suivants: Nathalie PALAMA (1989-1990); Pierre AUGER-MICOU (1991-1993); Françoise PIOTTON (1993 – 1995), Alexandre de SOUSA (1995 – 1997); Paolo GAZZETTA (1997 – 1998) et l'actuel président est Ernest RATZE dès 2 juillet 1998.

 

La nouvelle société a le but de développer l'amitié entre ses membres et de promouvoir les sports.

Les principales activités sont les loisirs et les sports dont le nouveau sport est le badminton.

En 1994, le sport "pétanque" fait surface.

 

Vu le nombre de membres diminuer, la participation aux activités le la LSSG est en baisse, en raison des autres activités, cours, manifestations diverses et conférences ailleurs que les membres de la LSSG fréquentent libres à leur choix, aussi n'ayant pas voulu voir la LSSG en voie de dissolution, après l'entrain de l'ancienne présidente Françoise PIOTTON, c'est au tour de l'actuel président Ernest RATZE par intérim pour souffler la nouvelle forme de la LSSG et les anciens membres sont revenus pour l'aider.

 

En 1999, le sport "bowling" fait surface.

 

En 2000, la société "LOISIRS ET SPORTS DES SOURDS DE GENEVE" qui a été de nouveau rechangé de nom: la SOCIETE DES SOURDS DE GENEVE reste toujours une société indépendante avec le nouveau logo (créé en 2002 par le groupe dirigé par Martine LEUZINGER MAYE et accepté par l'assemblée générale.)

 

En 2001, le CLUB DES QUILLES DES SOURDS DE GENEVE est dissous et devient le sport "quilles" au sein de la SSG.

 

 

 

Didier JELMINI

Giovanni PALAMA

 

Genève, le 27 mai 2002

 

Le Samedi 8 Septembre 2018

Jubilé 70 ans : 

Football à la Grillade

Le Samedi 22 Septembre 2018

* * * Jubile 70 ans * * *

Fêtes de Banquet